Rechercher
  • 𝑴𝒆́𝒍𝒂𝒏𝒊𝒆 𝒁𝒆𝒕𝒕𝒐𝒓

La Parentalité

Néologisme créé dans les années 1950 par les psychanalystes (Benedek & Racamier), le terme parentalité désigne dans un premier temps un processus de maturation psychique qui se développe aussi bien chez la mère que chez le père. On parlera même de "maternalité" et de "paternalité"


Dans les années 80, les sociologues qualifient les foyers, dans lesquelles une femme seule élève ses enfants, de « monoparentalité ». A partir de ces années il est mis en avant alors de nouveau terme pour aborder toutes les formes et façons d’être parent.




Aujourd'hui il existe une définition assez complète, proposée par le CNAF, Centre Nationale des Allocations Familiales :

« La parentalité désigne l’ensemble des façons d’être et de vivre le fait d’être parent. C’est un processus qui conjugue les différentes dimensions de la fonction parentale, matérielle, psychologique, morale, culturelle, sociale. Elle qualifie le lien entre un adulte et un enfant, quelle que soit la structure familiale dans laquelle il s’inscrit, dans le but d’assurer le soin, le développement et l’éducation de l’enfant. Cette relation adulte/enfant suppose un ensemble de fonctions, de droits et d’obligations (morales, matérielles, juridiques, éducatives, culturelles) exercés dans l’intérêt supérieur de l’enfant en vertu d’un lien prévu par le droit (autorité parentale). Elle s’inscrit dans l’environnement social et éducatif où vivent la famille et l’enfant »


Mais selon B. Lamboy, Docteure en psychologie, la parentalité & le devenir parent, c'est aussi "le rôle le plus important auquel doivent faire face de nombreuses personnes sans le moindre soutien ni la moindre préparation".


Et vous ? Qu'en pensez vous ?


A très vite !

4 vues0 commentaire